Et le préservatif dans tout ça ?

Le préservatif est un outil efficace dans la prévention du VIH. Lorsqu’il est utilisé correctement et systématiquement, il est également le seul outil qui protège à la fois du VIH, de certaines IST et qui prévient d’une grossesse non désirée.

La PrEP n’est pas incompatible avec le préservatif, elle est même idéalement utilisée en complément, ou en alternance avec celui-ci. En effet, la PrEP s’adresse autant à des personnes qui ont des difficultés ponctuelles avec le préservatif qu’à des personnes qui n’en utilisent jamais. La PrEP permet aussi à une personne de se protéger quand son-sa partenaire ne veut/peut pas mettre de préservatif.

Il est souvent rappelé que la PrEP vient s’ajouter à la boîte à outils de prévention parmi lesquels :

  • l’usage de préservatifs et de gels lubrifiants ;
  • le dépistage régulier du VIH et des autres IST (et leurs traitements) ;
  • le recours au TPE en cas d’urgence ;
  • le recours au traitement comme outil de prévention (TasP) chez le-la partenaire séropositif-ve : charge virale indétectable depuis plusieurs mois/années = risque quasi nul de transmission à la personne séronégative.

Choisir d’utiliser la PrEP, tout comme choisir d’utiliser des préservatifs ou d’autres outils, est une décision personnelle. La seule chose qui importe est de trouver la stratégie de prévention qui vous convient le mieux et contribue à votre épanouissement sexuel.

 

Où trouver des préservatifs ?

Les préservatifs sont en vente dans les supermarchés et dans les pharmacies. Des préservatifs gratuits sont aussi disponibles dans certains lieux comme les centres de planning familial, les associations de lutte contre le sida, les centres de référence sida, lors de certains événements, festivals,  etc.