Qu’est-ce que la PREP ?

PrEP signifie prophylaxie pré-exposition

Ce traitement préventif, médicament actif contre le virus du VIH, est proposé aux personnes séronégatives fortement exposées au risque d’infection au VIH afin d’éviter une contamination.

La combinaison Emtricitabine/Tenofovir (Emt/Tnf) en prise orale est  actuellement le seul médicament dont la composition est reconnue pour la PrEP en Belgique.

La PrEP est une nouvelle stratégie qui complète la palette existante d’outils de prévention. Elle ne s’adresse cependant pas à tous les publics (voir A qui s’adresse la PrEP ?).

PrEP/TPE

Il ne faut pas confondre la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition) avec le TPE (Traitement Post-Exposition). Les deux sont des antirétroviraux (médicaments anti-VIH) prescrits à une personne séronégative. Par contre, la PrEP est débutée avant tout risque d’exposition au VIH alors que le TPE (aussi appelé traitement d’urgence ou PEP en anglais) est débuté juste après une prise de risque.

Le TPE doit être débuté le plus rapidement possible et au plus tard dans les 72 heures qui suivent la prise de risque. C’est une trithérapie d’antirétroviraux à prendre durant 28 jours. L’accès au kit de démarrage se fait via un service spécialisé ou via le service des urgences de la plupart des hôpitaux. La suite du traitement est délivré par un Centre de Référence  SIDA.

Attention, l’un n’exclut pas l’autre : il est possible d’avoir recours au TPE suite à un oubli de prise PrEP ainsi que d’être orienté vers la PrEP à la fin de son TPE.

La PrEP protège uniquement du VIH

La PrEP (comme le TPE) ne protège pas des autres IST (Infections Sexuellement Transmissibles : syphilis, chlamydia, gonorrhée, condylomes, hépatites…). D’autres précautions doivent être prises en complément de la PrEP pour se protéger des autres IST (préservatifs, etc. voir Et le préservatif dans tout ça). Il est recommandé de faire un dépistage régulier des IST.

Les IST sont en augmentation en Belgique notamment parmi les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes. La plupart des IST se soignent facilement mais attention à l’Hépatite C dont le traitement est plus complexe et le gonocoque qui devient résistant aux antibiotiques.

La PrEP ne prévient pas non plus d’une grossesse, il est nécessaire de bien maîtriser sa contraception (pour trouver un planning familial surfez sur loveattitude.be).