A qui s’adresse la PrEP ?

La PrEP est indiquée uniquement pour certaines personnes selon leur profil et leurs pratiques.

Ainsi, outre les hommes cisgenres (gay/bi) ou les personnes transgenres qui ont des rapports sexuels avec d’autres hommes, les personnes à haut risque individuel sont notamment :

  • les travailleurs/euses du sexe exposé-e-s à des rapports sexuels non protégés et leurs partenaires ;
  • les usager-e-s de drogues par voie intraveineuse avec partage de seringue ;
  • le/la partenaire séronégatif/ve dans un couple séro-différent dont le/la partenaire séropositif/ve n’est pas sous traitement ou n’est pas en charge virale indétectable depuis au moins 6 mois ;
  • toutes personnes exposées de manière générale à des pratiques sexuelles non protégées avec un haut risque d’infection pour le VIH comme :
    • les personnes originaires de régions à forte prévalence (Afrique subsaharienne, Europe de l’est, Caraïbes, etc.) et leur(s) partenaire(s) ;
    • toutes personnes ayant des rapports sexuels sans préservatifs avec des facteurs physiques (des ulcères génitaux, une IST, des saignements, autres) ou autres augmentant le risque d’exposition au VIH.
Transgenre : personne dont l’identité/expression de genre ne correspond pas à celle habituellement associée au genre qui lui a été assigné à la naissance.
Cisgenre : personne dont l’identité/expression de genre correspond à celle habituellement associée au genre qui lui a été assigné à la naissance.

Si vous pensez rentrer dans les conditions d’accès à la PrEP ou si vous prenez déjà de la PrEP, n’hésitez pas à prendre rendez-vous. Cependant, sachez que c’est toujours le/la médecin spécialiste qui décide de prescrire ou non la PrEP après avoir analysé avec vous le risque d’acquisition du VIH.